19
Oct

Le smoking Yves Saint Laurent, un ensemble mythique

En 1966, Yves Saint Laurent a bousculé les codes de la haute couture et joué un rôle important dans l’émancipation de la femme. En effet, l’introduction du smoking YSL est un tournant dans la mode, permettant aux femmes d’être tout à la fois féminine et masculine. Pour la première fois, les femmes pouvaient porter une veste de smoking pour un diner ou tout autre évènement. Dans l’histoire de la mode, le smoking créé par Yves Saint Laurent tient une place de choix. Audacieuse, sa création est devenue, au fil du temps, une pièce iconique de la mode.

Dans les années 60, pour les soirées il sied pour les femmes de porter une robe longue et pour les hommes un habit ou un smoking, Yves Saint Laurent bouleverse alors ces codes en adaptant le pantalon pour les femmes, ainsi que ce vêtement masculin pour sa clientèle féminine. Agrémenté d’une haute ceinture de satin noir, d’une chemise d’organdi blanche et d’une sorte de lavallière noire, le complet smoking revisité par Yves Saint Laurent, attise la curiosité des spectateurs, s’inscrivant comme la pièce iconique de son défilé Automne Hiver 1966. Quelques mois plus tard, en août 1966, le journal américain Women’s Wear Daily désigne le jeune Saint Laurent comme le “lanceur de bombes le plus élégant du monde de la mode”.

En créant le smoking féminin, Yves Saint Laurent a compris que les vêtements d’homme étaient le symbole du pouvoir et que si les femmes s’habillaient avec les vêtements d’homme, les attributs d’un sexe seraient conférés à l’autre. Il ne s’agissait pas, pour Yves Saint Laurent, de transformer les femmes en hommes. Au contraire, il voulait que les femmes portent des vêtements d’homme pour mettre en valeur leur féminité et leur affirmation de soi.

1966 : le premier smoking

(Texte site ©Musée Yves Saint Laurent Paris)

Dans la collection Automne Hiver de 1966, Yves Saint Laurent introduit la pièce la plus iconique de son style : le smoking. À l’origine, c’est un vêtement d’homme réservé au fumoir, pièce à laquelle il doit son nom puisque la veste qu’on y portait servait à protéger l’habit de l’odeur du cigare. Le vêtement, de part son usage, était alors exclusivement masculin.

Le smoking Saint Laurent n’est cependant pas la copie d’une pièce masculine. Yves Saint Laurent utilise les codes tout en les adaptant au corps féminin. Pour une femme, le smoking est un vêtement indispensable avec lequel elle se sentira continuellement à la mode car c’est un vêtement de style et non un vêtement de mode.

Les modes passent, le style est éternel. Yves Saint Laurent

 

Trop novateur, il est boudé dans un premier temps par la clientèle haute couture si bien qu’un seul exemplaire est vendu. Paradoxalement, c’est un succès dans sa version SAINT LAURENT rive gauche. La clientèle plus jeune s’arrache cet ensemble. Le smoking devient alors un classique, Yves Saint Laurent le reprendra dans chacune de ses collections jusqu’en 2002.

Yves Saint Laurent a dédié tout son talent aux femmes :

Le plus beau vêtement qui puisse habiller une femme, ce sont les bras de l’homme qu’elle aime. Mais pour celles qui n’ont pas eu la chance de trouver ce bonheur, je suis là.

 

Le smoking féminin, alors symbole de révolution et d’émancipation féminine, est devenu aujourd’hui un intemporel, un basique indispensable dans la garde-robe de toutes les femmes. Pierre Bergé a dit de lui:

Chanel a libéré la femme, Saint Laurent lui a donné le pouvoir

 

 

Pour échanger sur votre projet de formation, contactez-nous via le formulaire ci-dessous:

Leave a Reply

S'inscrire à notre Newsletter

S'inscrire à notre Newsletter

Inscrivez-vous sur notre newsletter pour recevoir des informations et des actualités relatives à notre école et au conseil en image

Votre inscription a bien été prise en compte