6
Déc

Interview: Mélanie Lambert

« C’est Mon École » par Mélanie…

Il nous tient à cœur de mettre en avant nos élèves car ils sont l’essence même de l’ESR. Découvrez vite le portrait de Mélanie à travers notre interview !

cme_melanie-l

Pouvez- vous vous présenter brièvement? Parcours professionnel, etc.

J’ai 36 ans, originaire de Normandie j’ai posé mes bagages dans le Sud est de la France, en Drôme Provençale,  il y a 1 an et demi juste après avoir obtenu ma certification à l’ESR (certification avec mention, une grande fierté !).
J’ai 4 enfants (ma petite tribu !) et mon compagnon qui me soutiennent beaucoup dans mon projet.
Depuis Janvier 2016  je m’emploie à créer mon entreprise dans ma nouvelle région. J’ai été 6 mois en Coopérative d’entrepreneurs pour tester mon activité et découvrir le tissu économique de la Drôme et depuis Octobre je me suis lancée en micro-entreprise.
Avant l’ESR j’ai passé 13 ans dans la même entreprise (grande distribution de jouets) à gravir péniblement des échelons sans grande reconnaissance ni épanouissement (c’est la première entreprise qui m’a signé un CDI après mon BAC)… en parallèle j’ai fait pendant 5 ans de la vente à domicile de prêt à porter femme.

 

Qu’est-ce qui vous a motivé à exercer en tant que consultant en image ?

Mon expérience dans le prêt à porter. J’ai découvert le besoin de conseils qu’éprouvaient mes clientes, leur complexes et leur mal être aussi. J’ai eu envie de faire plus que leur vendre des vêtements, j’ai cherché comment les accompagner à être elle-même, à s’accepter, à savoir faire les bons choix. Et puis étant maman de 4 enfants, avoir un statut indépendant et gérer mon planning m’épanouissait beaucoup. Il me fallait trouver une formation me permettant d’allier tout cela et j’ai trouver l’ESR et la formation de consultant en Image. Tout m’a plu dans le descriptif de la formation, les modules et les possibilités qu’offre ce métier, tant au niveau de l’esthétique que du coaching.

Quel potentiel voyez-vous pour ce marché ?

Aujourd’hui on entend beaucoup parler par les médias de retour aux sources, de respect de soi et de la nature, tant par l’alimentation que par  les produits de beauté mais aussi par les techniques de développement personnel: tout ce qui contribue à se faire du bien et à faire le bien autour de soi. Mais aussi dans la course effrénée de la vie, beaucoup de gens s’oublient et arrive un moment ou être accompagné pour se retrouver soi-même devient nécessaire. Et pas seulement se retrouver soi-même. Le Conseil en Image c’est aussi découvrir son potentiel, s’apprendre, se mettre en valeur pour briller encore plus, prendre du temps pour soi, se faire confiance…
On a tous à un moment de sa vie éprouvé le besoin d’être aidé, accompagné, conseillé, par un proche pour oser changer de coupe de cheveux ou pour faire les magasins…. Notre métier c’est tout cela, un accompagnement avec le professionnalisme de notre formation et les outils nécessaire pour ressortir la meilleure version de chaque personne en toute confiance et avec le respect de son authenticité.

 

Est-ce que la formation de l’ESR a contribué à vous faire performer ?

Ah ça oui ! Et même bien plus que cela ! Je ne pensais pas être capable d’en arriver là et de m’épanouir autant ! Mon passage à l’ESR a contribué à me recentrer et définir mes objectifs de vie, en phase avec ce que je suis vraiment. Je dis souvent qu’avant je marchais à côté de moi-même…aujourd’hui je suis à ma place, tant personnelle que professionnelle et cela me permet de faire beaucoup de bien autour de moi, c’est un métier très gratifiant. Cette école est vraiment exceptionnelle et l’équipe très efficace, professionnelle avec de grandes qualités humaines…J’en suis ressortie plus « grande » et avec une vraie formation reconnue pour son niveau de qualité.

Quels sont les principaux impacts que le processus de consultation génère pour vos clients ?

Je trouve que toute prestation, même une seule rencontre a déjà un impact sur le client. Ce n’est pas anodin de faire la démarche de se faire accompagner que ce soit pour aller chez l’opticien ou apprendre à se maquiller ou connaître ses couleurs… il y a derrière cela l’envie d’avoir enfin des résultats, des réponses, des prises de consciences. L’impact peut-être personnel à plusieurs échelles d’importance, professionnel aussi. L’impact peut-être visuel au premier abord mais aussi remarquable dans le comportement de la personne, son assurance, sa confiance en soi, son estime d’elle-même….
Une personne ne se maquillant jamais ou n’aimant pas les accessoires peut se découvrir de nouvelles passions et devenir une vrai connaisseuse ! Nous réveillons parfois des talents et des potentiels cachés !
En entreprise, on intervient à la base pour le professionnel. Au final l’impact est visible sur le groupe par le travail effectué, la cohésion est souvent bien meilleure qu’au départ et les personnes croyant se connaître se re-découvre… l’impact est donc aussi personnel…

 

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui commencent sur le marché ?

Avoir foi en son métier et se nourrir de sa passion pour avancer… Se fixer des objectifs réalisables en procédant par étape. Et selon moi ce qui est important c’est de savoir ce que l’on veut faire précisément, qu’est ce qui nous anime, nous plait le plus afin de ne pas dépenser d’énergie inutilement. La formation Personal Branding de Magali est très bien pour cela d’ailleurs !!!

Pour conclure citez une phrase qui vous inspire.

Je suis une collectionneuse de citations et proverbes ! En voici une qui résume bien ce qui nous motive et nous gratifie dans notre métier:

Lorsque l’on jette des petits rayons de bonheur dans la vie d’autrui, l’éclat finit toujours par rejaillir sur soi

Louis Fortin

Pour suivre son actualité: 

Facebook: @conseilenimageenSoa

 

 

À bientôt,

#TeamESR